Les Chemins de la Liberté

Dès les années 2005 des projets de "Chemins camisards" virent le jour. Un découpage géographique des Cévennes fut proposé par Pierre Rolland à la demande de Daniel Travier et agréé par le Parc National des Cévennes et diverses personnalités compétentes (cf textes publiés anciennement à ce sujet dans camisards.net).
À cette heure, deux des dix chemins camisards ont été réalisés (panneaux sur le terrain et carnet d'accompagnement).
Le premier chemin a été réalisé par le Parc National des Cévennes en 2011 (Chemin de la liberté, Les premiers camisards), sur une zone s'étendant du Pont-de-Montvert à Barre-des-Cévennes. Odile Rivals et Henry Mouysset en ont été les chevilles ouvrières.
Le second chemin a été mis au point en 2015 avec l'association Ducéfédé à la ligne verte comme maître d'oeuvre. Il est intitulé "Au pays de Jouany" et se situe à l'est du premier (Bordure est du mont Lozère, Vallée longue, vallée du Galeizon). Henry Mouysset et Laurent Aiglon ont principalement assuré cette réalisation.