Pierre Rolland

Toutes mes réponses sur les forums

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 61)
  • Auteur
    Messages
  • en réponse à : Galérien François Ripert, de Cabrières d’Aigu #5996

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Le galérien Ripert, de la Brier en Provence (Abriès ? Cabrières ?) a été condamné aux galères à vie le 22 juin 1701 par un conseil de guerre tenu à Poitiers, pour désertion. Il devait être protestant car il a été libéré le 3 juin 1713 avec de nombreux galériens protestant.
    Pierre ROLLAND

    en réponse à : famille de Pierre LAPORTE #5012

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Personne ne répond, car nous avons peu d’éléments :
    1. Je ne pense pas qu’une des soeurs de Pierre Laporte ait pu être à Genève en 1702 : la plus âgée de ses soeurs, Suzanne, ne devait avoir que 13 ou 14 ans à cette époque (Cf Bulletin de la Société de l’Histoire du Protestantisme 29 année 1880 page 477).
    2. Cavalier, d’après ses Mémoires, ne serait resté que 2 mois à Genève. A ma connaissance il n’y a que Mme Dunoyer qui dit qu’il a été mitron à Genève. A cette époque il n’y a qu’un seul maitre-boulanger à Genève venant de France, c’est Jean Mante de St-Geniès de Malgoirès (Livre des habitants de Genève page 54), et il y a un Jean Mante de St-Geniès de Malgoirès qui part en Suisse avec d’Aigaliers en 1704, et un autre Jean Mentès de St-Geniès de Malgoirès exécuté le 300 août 1703. Mais il se peut aussi que Cavaier ait été mitron chez quelqu’un qui n’avait aucun rapport avec le Languedoc …
    3. Je pense que la famille Laporte n’avait de griefs contre Louis XIV que ceux de tous les autres protestants qui eurent l’obligation de pratiquer la religion catholique et d’abandonner la religion protestante, sous peine de sanctions très lourdes
    Désolé de ne pouvoir vous être plus utile.
    Cordialement
    Pierre ROLLAND

    en réponse à : historique de Camias #5992

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Le mas de Camias, dans la paroisse de St-André-de-Majencoules, est déjà signalé en 1224 (Germer-Durand, Dictionnaire topographique du département du Gard p.43, téléchargeable sur le site Gallica). Donc bien avant les camisards !!!

    en réponse à : Finiel Jacques déporté en 1687 #5983

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Si c’est St-Roman-de-Codières dans le Gard, vous n’avez à mon avis qu’une solution: aller à Nîmes aux archives départementales. Le Gard est en effet l’un des derniers départements français à n’avoir pas mis ses registres d’Etat-civil en ligne !

    en réponse à : Finiel Jacques déporté en 1687 #5981

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Les registres de St-Roman sont en ligne sur le site des archives départementales de la Lozère, sur la commune de Moissac-Vallée-Française

    en réponse à : Jacques Aymar #5978

    Pierre Rolland
    Modérateur

    J’ai eu l’occasion de dépouiller à peu près toutes les archives ce qui concernent la guerre des camisards (Archives départementales de l’Hérault, Papiers Court de Genève, correspondance de Basville et Montrevel au SHAT à Vincennes), nulle part le nom du sourcier qui utilisa son « bâton de Jacob » pour découvrir les camisards n’est cité.
    Court ne dit pas que Aymar est le sourcier que Basville à fait venir probablement parce qu’il n’en a aucune preuve, mais seulement une certitude, vu la notoriété de celui-ci, et à mon avis il utilise le « moyen détourné » que vous qualifiez très justement, pour suggérer qu’il pourrait bien s’agir d’Aymar. Des historiens « modernes » de la guerre des camisards ont eu moins de scrupules et ont sauté le pas en disant qu’il s’agit d’Aymar, mais sans donner de sources !
    Pierre ROLLAND

    en réponse à : La Cévenne embrasée – Sous la croix #5973

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Des Gabriac ont bien été pasteurs du Désert en hautes Cévennes, Jean-Pierre à partir de 1740, son frère Jacques à partir de 1748 (leur vrai nom était Baldran, leur mère étant une Gabriac, sur eux, voir le Lien des Chercheurs Cévenols n° 161 et 162 de 2010). Je pense que le romancier n’a conservé que leur nom ! Léa Begou paraît être un personnage totalement inventé.

    en réponse à : Gédéon Laporte #5060

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Bonjour,
    Après la mort de son père Gédéon, André Laporte qui avait 9 ans a pu partir avec l’aide de sa famille en Allemagne, où il s’installa à Prenzlau.
    Il a eu une descendance en Allemagne jusqu’à nos jours : Mme Ruth Laporte de Gelsenkirchen, et Mme Ulrike Wienert née Laporte de Cologne qui m’a donné ce renseignement et beaucoup d’informations. Malheureusement elle a changé d’adresse mail, et je n’ai pu lui écrire de nouveau.
    Vous pouvez m’écrire en anglais (je le lis mais ne l’écris pas) à l’adresse suivante : pierre.rolland48@gmail.com

    en réponse à : Isabeau Romejon #5963

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Elle a été reprise par la suite avec Bombonnoux, et condamnée et envoyée en prison à Carcassonne. Je perds ensuite sa trace.
    Leur condamnation est aux AD34 C192 dossier 45
    Pierre ROLLAND

    en réponse à : nom des camisards déportés à la galère #5953

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Adrien Trial, né à Vauvert, a été condamné aux galères à Alès le 7 juin 1703 pour avoir été trouvé avec des armes.
    Cordialement

    en réponse à : Apprenti Camisard. #5923

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Je connais bien (par les textes en tout cas !) la grotte des camisards du mont Bouquet, et même la Monnedière (à 600m à l’ouest de Suzon). Vous trouverez des renseignements sur ces intéressantes grottes dans le livre de Claude Viala, Grottes et caches camisardes, auquel j’ai eu le plaisir de participer. Il y a en Cévennes une bonne dizaine de grottes des camisards, et pour beaucoup les camisards n’y ont pas mis les pieds !
    On ne peut pas tout mettre sur un site internet sur un sujet aussi vaste que le notre. Si vous jugez que c’est un manque important, faites un article, avec une ou deux photos si possible et nous le mettrons sur le site.
    Cordialement
    Pierre ROLLAND

    en réponse à : étude sur hameau « le Malhautard » #5895

    Pierre Rolland
    Modérateur

    D’après les lettres de Julien conservées à Vincennes, les dépendance de Barre ont été brulées le 15 ou le 16 novembre 1703. Seul le village de Barre a été conservé. Le Malhautard n’est pas cité dans cette correspondance
    Pierre ROLLAND

    en réponse à : Les camisards au cinéma #5356

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Jean Cavalier, bien que marié deux fois, une fois en Hollande, puis veuf remarié en Irlande, n’a pas eu de descendance

    en réponse à : Les camisards au cinéma #5355

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Jean Cavalier, bien que marié deux fois, une fois en Hollande, puis veuf remarié en Irlande, n’a pas eu de descendance

    en réponse à : Hors du Royaume #5878

    Pierre Rolland
    Modérateur

    Attention, être à l’armée, même en terre étrangère, n’était pas considéré comme être hors du royaume !!!
    Pierre ROLLAND

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 61)