Réédition Marius Tallon

Bienvenue Forums Forum de camisards.net Réédition Marius Tallon

Ce sujet a 4 réponses, 1 participant et a été mis à jour par  ROLLAND, il y a 5 mois et 2 semaines.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #6455 Répondre

    Michel Jolland

    Bonjour,
    Dans la (remarquable) bibliographie de votre site, la réédition Lacour (1994) de l’ouvrage « ANONYME : Fragments de la Guerre des Camisards (1692-1709), publié par M. Tallon 105 p., in 8 Privas, Imprimerie typographique du Patriote, 1887 » comporte la mention « journal d’un officier en garnison à Alès ». Je suis à la recherche d’informations sur l’origine de cette mention. D’avance merci.
    Cordialement.
    Michel Jolland

    #6456 Répondre

    ROLLAND

    Bonjour,
    Merci pour l’appréciation de notre bibliographie (nous espérons pouvoir la mettre à jour prochainement).
    La mention que vous relevez ne figure pas dans l’édition originale de ce livre, ni dans sa réédition. Elle a été extrapolée des propos de Marius Tallon dans son introduction, qui renvoie aux passages du texte qui indiquent que l’auteur faisait partie des troupes royales (ou peut-être des régiments de bourgeoisie). Cette mention a probablement son origine dans le catalogue de Lacour de l’époque.
    Le document original est à la bibliothèque Nationale (Nouvelles acquisitions 6138) et j’ai pu constater que Marius Tallon avait fait un grand nombre de fautes de lecture !
    Bien cordialement
    Pierre ROLLAND

    #6459 Répondre

    Michel Jolland

    Merci infiniment pour cette réponse complète et précise.
    Très cordialement.
    Michel Jolland

    #7539 Répondre

    Michel Jolland

    Bonjour Pierre,
    Je vous remercie d’avoir attiré mon attention sur les fautes de lecture commises par Marius Tallon. Page 50 de son ouvrage, celui-ci écrit :
    « En faisant tourner la baguette à Quarniée il les conduisit à Cellas… ». Cette formulation laisse entendre que l’on fait tourner la baguette en un lieu nommé « Quarniée », lieu dont je n’ai pas trouvé trace dans les documents que j’ai pu consulter.
    L’énoncé du manuscrit original : « En faisant tourner la baguette aquarniée il les conduisit à Cellas… » peut, à mon sens, conduire à une autre interprétation. Je me demande en effet s’il ne faudrait pas voir dans « aquarniée » une variante du terme « aquaire/acquaire/aguaire » qui, en ancien français, renvoie au signe du Verseau, et donc à l’eau et à la recherche de l’eau. Simple hypothèse…
    Bien cordialement.

    #7540 Répondre

    ROLLAND

    Effectivement il me semble avoir relevé cette erreur (je vérifierai cet hiver quand j’aurai le cahier où j’ai noté ses erreurs). Il pourrait s’agir d’une baguette « aquarienne » !
    Bien à vous

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
Répondre à : Réédition Marius Tallon
Vos informations: