jean delenne de roquedur pasteur predicant et camisard

Bienvenue Forums Forum de camisards.net jean delenne de roquedur pasteur predicant et camisard

Ce sujet a 3 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Alain Combes, il y a 5 mois et 1 semaine.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #6338 Répondre

    delenne

    bonjour,

    je suis à la recherche d’informations sur jean delenne (ou de lenne ou delanne?) cultivateur de roquedur (gard); pasteur prédicant et chef de la bande requiste autour du vigan; tué à aulas au tout début du 18 e siècle;
    en vous remerciant par avance;
    cordialement
    serge delenne

    #6354 Répondre

    Pierre Rolland
    Admin bbPress

    Ci-dessous ce que dit le Mémoire du prédicant Gaubert sur Jean Delenne (Bibliothèque de Genève, Papiers Court 17B)
    Jean Delenne.
    L’an 1702 Jean Delenne, de Roquedur, commença à prêcher, et conti¬nua ainsi deux ans. Il fut après vendu au village de Mars paroisse de Bréau, dans la maison de mr Poignet ; on ne la rasa point, un garçon de la maison s’enfuit et mourut dans sa fuite. Une fille fut mise à Carcassonne où elle resta plusieurs années reléguée. On la sortit après ; un nommé Teulon du même village et Martin dit le Traule, du village de Serres, de la même paroisse le vendirent ; on lui tira un coup de fusil en sautant d’un couvert à l’autre se voulant sauver, et on le blessa à mort ;on le porta au Vigan et mourut la nuit suivante en prison. On l’ex¬posa le lendemain qui était jour de marché en vue tout nu et chacun des ennemis lui disait des injures sur son cadavre comme si ce fut été un tyran. Les gens de bien en gémissaient et s’en détournaient pour ne point le voir et comme la nuit vint, on le mit sur un âne et on l’emporta loin de là, à la voirie, et quelqu’un l’enterra.

    Au cas ou vous ne la connaîtriez pas je vous donne ci-dessous la notice que j’ai consacré à Jean Delenne dans mon Dictionnaire des camisards paru en 1995 :
    DELENNE (LENNE, D’HELENE) Jean, de Roquedur, paysan. Condamné à une amende pour participation à une assemblée le 27 février 1702 (ADHérault C184), prédicant inspiré, il lève une petite troupe de camisards près du Vigan avec Fidel ABRIC. D’après le maréchal de Montrevel, Il était de ceux qui avaient accompli le massacre de St Mamet (arch. Guerre vol 1707 f° 145 et 260, cité par Bosc I 713). Il est surpris et tué près du Vigan le 3 mai 1703 (à Mars près de Bréau): « on lui tira un coup de fusil en sautant d’un couvert à l’autre se voulant sauver » (rel. Gaubert, pap. Court 17B f° 10), « dont il est mort de ses blessures on l’avait mis prisonnier à l’église neuve au Vigan » (Pap. Court vol. 17 B, man. St Hippolyte f° 238). Autres sources : Marion p 33 et 186, Bosc I 691 et 713.

    #6449 Répondre

    delenne

    Bonsoir,
    Je vous remercie pour cette réponse. Je n’avais pas connaissance de ces informations. les seules trouvées sur internet disent qu’il aurait été tué à aulas en s’ echappant et son corps déposé à l’eglise neuve du vigan.
    Dans l’histoire familiale, on raconte qu’un de nos ancêtres était capitaine d’une bande de camisard et que les « Delenne » du puech d’esperies, hameau du vigan, proche de roquedur, habitaient autrefois à « ran trauquet » dans le bois des ducs de Roquedur mais à ce jour je n’ai pas pu faire le lien avec lui. Sa mère serait isabeau cantobre et son père jean ou isaac (2 informations différentes mais tout deux de roquedur) né en 1643 et mort avant 1696.
    Sources: coumbet.darfio.pagesperso-orange.fr/…
    Musee du desert et boyer pages perso.

    #7541 Répondre

    Alain Combes

    Bonjour
    Je voudrais simplement ajouter une petite précision étant cité comme source .
    Dans mon étude sur le village d’Aulas sur mon site coumbet darfio- pages perso orange
    je ne cite pas les parents du camisard . Je parle du camisard Delenne car il a bien était tué dans la paroisse d’Aulas .
    Et j’insiste sur le fait qu’il y a deux versions différentes sur sa mort . Si Pierre Rolland prenant référence sur les relations Gaubert cite Mars, Pierre Gorlier dans son livre « le Vigan à travers les siècles » parle du village même d’Aulas, une version reprise par Laurent Puech dans « Languedoc protestant. La version d’Aulas est peut -être plus plausible car la situation du lieu est mieux adapté à une poursuite sur les toits.
    Merci à Pierre Rolland de continuer son site, certainement je poserais à mon tour des questions sur son nouveau livre  » le dictionnaire du désert Huguenot » que je viens de commander
    Bien cordialement
    Alain Combes

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
Répondre à : jean delenne de roquedur pasteur predicant et camisard
Vos informations: