Camisards.net
 
Version Française
English version
Deutsch version
Holland version

 

Biographie Jean-Pierre BUIS dit St-Julien

BUIS Jean-Pierre, de Saint Julien Labrousse en Vivarais, (les Granges), surnommé St Julien ou Carabin, né vers 1681, menuisier. Parti à Lausanne avec son cousin avant 1700, il en revient et d'après Bosc s'engage au côté des camisards en Cévennes. Il est pensionné à Genève comme camisard du 15 février 1705 au 30 septembre 1705 (Pap. Court vol 33). Il revient ensuite en France et s'engage dans les troupes royales et sert en Catalogne. Il participe à la tentative de soulèvement du Vivarais d'Abraham MAZEL (juillet 1709), accompagne celui-ci en Cévennes après l'échec et CLARIS le renvoie en Suisse, d'où il revient en août 1710 à la demande de la femme de la Valette (celui-ci était alors en prison) pour dire à CLARIS qu'on lui enverrait de l'argent. Il rencontre Abraham MAZEL près d'Uzès à cette occasion, puis repart en Vivarais pour donner de l'argent à CHAMBON (dans le cadre de la dernière tentative de soulèvement en liaison avec la prise de Sète, le complot dit de RIFFIER. Il retourne en Suisse avant Noël 1711. Basville le fait prendre grâce à la trahison d'un réfugié de Genève : il est arrêté sur le lac de Genève en face de Coppet et transféré sur le sol français le 20 avril 1711 (Bosc V 1067). Conduit à Tournon le 11 mai, puis le 17 à la citadelle de Montpellier, il est pendu le 8 juin 1711 après avoir subi la question. Sources : Bosc V 953 et 1062, ADHérault C 190 ses interrogatoires.
Voir sa condamnation par Basville.